CON GRAZIA, CHOREOGRAPHIC

EN/ 

By Martin Messier and Anne Thériault

 

SWEETLY, TENDERLY, ABSOLUTELY 

Masters in the art of giving visual form to sounds, the virtuoso jacks of all trades and movement maestri Martin Messier and Anne Thériault are human detonators shattering the tension of an opus dedicated to the demolition of objects. In Con grazia they sound the knell of the death of matter. In the shadow of meticulous, performative destruction, machines rumble and roar, ready to create chaos.

 

They go at it with vigour, hammering away to a precisely determined score, with much clanging and clashing as objects selected for their spherical harmony burst into bits in a blur as gloves, sledgeham mer blows and movements ash before the eye. The hands think and strike. Manipulated by the performers, light sources imprint little miracles on the retina. Lamps caress what destruction has wrought from beauty. Messier and Thériault pulverize with grace, torturing the ripe fruit in a musical, rhythmic carnage that is intensely sensorial. An unsettling ode to the agony of the material world.

 

 

PRESS 

« Martin Messier et Anne Thériault, quant à eux, nous offrent avec Con grazia, l’une des plus belles et fines découvertes du FTA »

-www.lalibre.be, Marie Baudet, 6 juin 2016

 

« Le musicien Martin Messier et la chorégraphe Anne Thériault frappent fort avec Con grazia. »

-Le Devoir, Mélanie Carpentier, 3 juin 2016

 

« Martin Messier et Anne Thériault libèrent cet exquis et primitif appétit de destruction au moyen d’une orchestration scénique audacieuse et d’une électroacoustique au diapason. En émerge une oeuvre complète où arts visuels, son, lumière et mouvement s’harmonisent comme on le voit rarement sur scène ». 

-Le Devoir, Mélanie Carpentier, 3 juin 2016

 

 

CREDITS 

Produced by : 14 lieux + Lorganisme

Ideation : Martin Messier

Directed, co-created and performed by Martin Messier + Anne Thériault

Lighting design : Martin Messier + Anne Thériault + Jean-François Piché

Music : Martin Messier

Visual design : Thomas Payette

Technicians during creative process : Dominique Hawry + Maxime Bouchard

Robotics : Louis Tschreiber

Outside eye : Patrick Lamothe

Technical Design : Robocut

Photo : Martin Messier

Text : Jessie Mill for Festival TransAmériques

 

Coproduction : Festival TransAmériques

Résidences de création : Circuit-Est Centre chorégraphique + Théâtre Hector-Charland (L’Assomption)

Support : CALQ, CAC, CAM

 

 

 

 

FR/ 

De Martin Messier et Anne Thériault

 

Maîtres dans l’art de faire voir les sons, virtuoses touche-à-tout, les orfèvres du geste Martin Messier et Anne Thériault sont les détonateurs vivants d’un opus sous tension dédié à la démolition des objets. Dans Con grazia, ils sonnent le glas de la matière. Dans l’ombre de cette destruction méticuleuse et performative, des machines grondent, prêtes à exécuter le chaos.

 

Musique du fracas. Les marteleurs s’appliquent à la tâche suivant une partition précise. Volent en éclats des objets choisis pour leur harmonie sphérique. Une série de flashs hallucinés s’additionnent : le gant, la massue, le geste. Les mains pensent et frappent. Manipulées par les performeurs, les sources de lumière impriment de petits miracles sur la rétine. Les lampes caressent ce que la destruction libère de beauté. Messier et Thériault pulvérisent avec grâce et torturent le fruit mûr dans une hécatombe musicale et rythmique intensément sensorielle. Une ode inquiétante à l’agonie du monde matériel.

 

 

CRÉDITS 

Une création de 14 lieux + Lorganisme

Idéation : Martin Messier

Mise en scène, création et interprétation : Martin Messier + Anne Thériault

Lumières : Martin Messier + Anne Thériault + Jean-François Piché

Musique : Martin Messier

Conception visuelle : Thomas Payette

Technicien lors de la création : Dominique Hawry + Maxime Bouchard

Robotique : Louis Tschreiber

Œil extérieur : Patrick Lamothe

Conception matérielle : Robocut

Photo : Martin Messier

Rédaction: Jessie Mill pour le Festival TransAmériques

Coproduction Festival TransAmériques

Résidences de création : Circuit-Est Centre chorégraphique + Théâtre Hector-Charland (L’Assomption)

Support : CALQ, CAC, CAM

 

 

AGENT 

La chasse galerie, Marc Langlois

mlanglois.mtl@gmail.com 

 

 

VERSION INTÉGRALE / FULL LENGTH VERSION