CORPS MORT, CHOREOGRAPHIC

EN

By Martin Messier

​

Corps mort features four performers and a dozen of chairs suspended by a rope and pulley system. With this performance, Martin Messier continues his reflection on matter, gravity and movement. By controlling the performers’ actions and the movement of the chairs simultaneously, he rethinks the relationship between living and inert, loud and silent bodies. The chairs are not fastened to the ground to support the weight of bodies; nor are they immobile and silent anymore. They float, move and are heard in a moving scenography orchestrated and choreographed by Messier. They become, like the performers, full-fledged members of the cast. 

​

​

CREDITS

Choregraphy and creation / Directed by : Martin Messier

Performers : Kimberley De Jong, Patrick Lamothe, Simon-Xavier Lefebvre, Martin Messier

Research help : Brianna Lombardo 

Lighting : Jean-François Piché + Martin Messier

Music : Martin Messier, Simon Trottier 

Technical director : Dominique Hawry

Tech helper : Laura-Rose Grenier

​

​

Production : 14 lieux

Premiere : January 23 janvier 2017, La Chapelle Scènes Contemporaines, Montreal

Residencies : La Chapelle Scènes Contemporaines, Circuit-Est Centre chorégraphique,

Recto-Verso, Compagnie Marie Chouinard, O Vertigo

Support : Conseil des arts de Montréal, Conseil des Arts et lettre du Québec

​

​

​

FR

De Martin Messier

​

Corps mort met en scène quatre interprètes et une douzaine de chaises suspendues par un système de cordes et poulies. Avec cette performance, Martin Messier poursuit sa réflexion sur la matière, la gravité et le mouvement. Contrôlant les actions des interprètes et le mouvement des chaises manipulées simultanément, il repense la relation entre les corps vivants et inertes, sonores et muets. Les chaises ne sont plus maintenues au sol pour supporter le poids des personnes; elles ne sont plus immobiles et muettes. Elles flottent, bougent et sonnent dans une scénographie mouvante, de corps et d’objets, orchestrée et chorégraphiée par Messier. Elles deviennent des interprètes de l’œuvre à part entière.

​

​

PRESS

« En adoptant la triple posture de concepteur sonore, scénographe et chorégraphe, Martin Messier fait dialoguer tous les éléments du spectacle pour créer un objet équilibré et harmonieux » 

-www.montheatre.qc.ca, Sara Thibault, 27 janvier 2017

​

« Le spectacle Cort mort est une recherche raffinée, honnête et transparente d’un artiste qui semble s’être approprié sa place et son univers créatif.»

-www.lesartsze.ca, Emma Reno, 27 janvier 2017

​

« Toute cette déclinaison sur le thème de la mort, qui laissera à chacun la possibilité d'être interprétée dans un sens ou un autre, est une réussite esthétique et sonore, avec sa bonne dose d'angoisse et de mystère - comme il se doit quand on s'attaque à ce genre de sujet. Corps mort est une performance très réussie, tant dans son interprétation et son aspect pluridisciplinaire que dans les émotions très fortes qu'elle produit chez le spectateur.»

-www.in-culture.biz, Sophie Jama, 24 janvier 2017 

​

«Rarement une performance ne m'a autant enthousiasmé! J'ai eu le privilège d'assister à la première de « Corps mort », une performance dansée scénographiée et chorégraphiée par le créateur Martin Messier.

Sur scène, trois interprètes et des chaises suspendues au-dessus de la scène par un système de poulies. C'est de l'interaction entre les danseurs et ces objets inanimés que naît la magie, un véritable ballet du non-vivant qui explore le corps dans sa mortalité et l'objet dans ce qu'il a eu de plus vibrant. Qui aurait pu croire qu'une simple chaise de métal pouvait prendre vie à ce point et transmettre au spectateur autant d'images mentales et, j'ose le dire, d'émotions ?»

-www.diffraction.ca, Jean-Christophe Cuttaz, 23 janvier 2017

​

Le travail d'éclairage est sans aucun doute le point fort de cette pièce et ravira tous les passionnés en la matière. Il sait valoriser la mise en scène, nous entraîner dans un univers inconnu et répondre parfaitement à celui créé par la superbe conception sonore, quand ce n’est pas la musique elle-même qui vient trancher l'obscurité.

​

-www.labibleurbaine.com, Aurore Biry, 25 janvier 2017 

​

​

CRÉDITS

Mise en scène, chorégraphie et création : Martin Messier

Interprétation : Kimberley De Jong, Patrick Lamothe, Simon-Xavier Lefebvre, Martin Messier

Aide à la recherche : Brianna Lombardo

Éclairage : Jean-François Piché + Martin Messier

Musique : Martin Messier, Simon Trottier

Direction technique : Dominique Hawry

Aide à la technique : Laura-Rose Grenier

​

Production : 14 lieux

Première : 23 janvier 2017, La Chapelle Scènes Contemporaines, Montréal

Résidences : La Chapelle Scènes Contemporaines, Circuit-Est Centre chorégraphique,

Recto-Verso, Compagnie Marie Chouinard, O Vertigo

Soutien : Conseil des arts de Montréal, Conseil des Arts et lettre du Québec

​

​

AGENT

La chasse galerie, Marc Langlois

mlanglois.mtl@gmail.com

​

​

VERSION INTÉGRALE / FULL LENGTH VERSION

Video